Passer au contenu principal
32 kb
Comment réaliser un audit ergonomique ?

Comment réaliser un audit ergonomique ?

Vous soupçonnez des points bloquants sur votre interface ? C’est sans doute le bon moment pour réaliser un audit ergonomique.

L’ergonomie Web c’est quoi ?

L’ergonomie web répond aux mêmes principes pour toutes les interfaces web (sites internet, emailings, etc). Il facilite l’interaction entre l’homme et la machine. Le travail esthétique réalisé lors de la création d’un site web ne suffit pas. Il faut que ce dernier s’adapte à vos utilisateurs afin qu’ils puissent l’utiliser facilement et qu’ils souhaitent y revenir. Un site web ergonomique répond à 3 principes fondamentaux :

  • Utile
  • Lisible
  • Facilement utilisable

.

Qu’est-ce qu’un audit ergonomique ?

Un audit UX, également appelé audit ergonomique, est le processus d’évaluation de l’interface utilisateur d’un site Web ou d’une application mobile. C’est un audit pratique pour ceux qui veulent identifier les problèmes d’utilisabilité et les points bloquants qui poussent les utilisateurs à abandonner leurs parcours et à partir.

Bien qu’un audit d’ergonomie ne puisse pas résoudre directement tous les obstacles d’un site Web ou d’une application, il peut être utilisé pour répondre à certaines questions profondes :

  • Où les utilisateurs rencontrent-ils des difficultés à comprendre la navigation ou les fonctionnalités ?
  • Que disent les données sur le comportement des utilisateurs et leurs besoins ?
  • Que pourrait-on sur un site web ou une application pour améliorer ses performances commerciales ?

Les étapes de réalisation d’audit ergonomique

Connaître les utilisateurs

La première étape d’un audit UX consiste à apprendre à connaître vos utilisateurs. Cela se fait en créant des personas, qui sont des utilisateurs fictifs qui aident l’équipe UX et l’entreprise à mieux comprendre qui sont leurs clients. Certaines entreprises peuvent déjà disposer d’informations sur leurs utilisateurs qu’ils ont recueillies par le biais d’enquêtes ou d’autres points de contact avec leurs clients.

Une évaluation heuristique

L’évaluation heuristique est une méthode d’inspection de l’utilisabilité, principalement utilisée pour identifier les problèmes de conception associés à l’interface utilisateur. Les heuristiques de Jakob Nielsen, expert dans le domaine de l’ergonomie et l’utilisabilité des sites web, sont probablement les heuristiques d’utilisabilité les plus utilisées pour la conception d’interface utilisateur. L’adjectif heuristique qualifie ce qui aide à la recherche.

1) Visibilité de l’état du système

Lorsque vous faites une action, le statut doit être clairement mentionné jusqu’à ce qu’il soit terminé. Par exemple, lorsque vous téléchargez quelque chose, la progression doit être clairement indiquée.

2) Correspondance entre le système et le monde réel

Le système doit parler la langue des utilisateurs, avec des mots, des phrases et des concepts qui lui sont familiers.

3) Contrôle et liberté de l’utilisateur

Les utilisateurs choisissent souvent les fonctions du système par erreur et auront besoin d’une « issue de secours » clairement indiquée pour quitter l’état indésirable sans avoir à passer par un dialogue prolongé.
Lorsque vous déclenchez une action par inadvertance, et que vous souhaitez vous en sortir sans passer par le moindre détail, la petite croix est là pour vous secourir. Si vous commettez une simple erreur, vous pouvez toujours l’annuler et la récupérer.

4) Cohérence et normes

Cette heuristique porte sur la loi de Jakob : « Les utilisateurs passent la plupart de leur temps sur d’autres sites. Cela signifie que les utilisateurs préfèrent que votre site fonctionne de la même manière que tous les autres sites qu’ils connaissent déjà. » Vos utilisateurs ne veulent pas que votre site web fonctionne de manière surprenante. Ils veulent juste réaliser une action. Il est important que vous permettiez aux utilisateurs de comprendre facilement le fonctionnement de votre site web, et encore plus de s’en souvenir après un certain temps d’absence.

5) Prévention des erreurs

Si vous avez déjà rempli un formulaire mal conçu et rencontré un message d’erreur pour une adresse ou un numéro de téléphone incorrect, vous avez une expérience directe de cette heuristique. Indiquez précisément le problème et suggérez une solution de manière constructive. Par exemple, si le mot de passe que l’utilisateur crée sur votre plateforme et que celui-ci n’est pas valide, indiquez que lui clairement le problème qui peut être le nombre de caractères ou le nombre de majuscules etc.

6) Reconnaître plutôt que de se rappeler

Ne faites pas travailler vos utilisateurs plus qu’ils n’en ont besoin ! Il faut minimiser la charge mémoire de l’utilisateur en rendant les éléments, les actions et les options visibles. L’utilisateur ne devrait pas avoir à mémoriser des informations d’une partie de l’interface à une autre. Les informations requises pour utiliser la conception (par exemple, les éléments de menu) doivent être visibles ou facilement récupérables en cas de besoin.

7) Flexibilité et efficience

Créez des raccourcis mémorables pour les fonctions fréquemment utilisées et/ou les tâches complexe.

8) Design esthétique et minimaliste

Eviter de rassembler trop d’informations. Les interfaces ne doivent pas contenir d’informations non pertinentes ou rarement nécessaires. Masquer une partie des informations et permettez à l’utilisateur de ne les voir que lorsqu’il le souhaite pour lui faire gagner du temps.

9) Aidez les utilisateurs à reconnaître, diagnostiquer et corriger les erreurs

Les messages d’erreur doivent être clairs, simples et constructifs.

10) Aide et documentation

Assurez-vous que votre interface propose un moyen de conseil (vidéos, chatbots etc.) à vos utilisateurs afin de les aider s’ils rencontrent un de blocage.

Etablir un plan d’action et faire des recommandations

Un audit UX se termine toujours par la rédaction d’un plan d’action et la formulation de recommandations. Une fois que toutes les données des différentes étapes ont été recueillies, elles doivent être analysées pour mieux comprendre comment le site web est utilisé et où les utilisateurs rencontrent des difficultés. Ces informations sont condensées dans un document qui vous transmet clairement et de manière concise nos conclusions. Ce document fournit une série de recommandations réalisables qui découlent de vos conclusions. Il doit indiquer clairement comment mettre en œuvre chacune des recommandations et en quoi elle aidera à atteindre les objectifs de l’entreprise et des utilisateurs. N’hésitez pas à varier la présentation des recommandations afin qu’elles soient claires. Cela peut signifier des mots, mais il parfois plus utile de transmettre des recommandations par le biais de plans de site, de structures filaires, de prototypes ou d’autres moyens visuels.

L’ergonomie web ce n’est pas une science exacte

L’ergonomie est une discipline dont les règles dépendent du contexte et varient en fonction du site étudié. L’utilisation d’internet a créé chez les utilisateurs des réflexes et des automatismes. Lors de leurs visites sur un site web, il faut leur rendre le parcours intuitif pour qu’ils puissent garder une navigation fluide. Il existe, cependant, des principes de base permettant de s’assurer de la bonne compréhension d’un site Web.

  • Un standard est un élément qui est commun à plus de 80% des pages d’un site internet, comme le menu qui contient les pages principales du site par exemple.
  • Une convention est un élément qui est commun de 50 à 79% des pages d’un site internet. L’utilisateur est par exemple habitué à ce que le logo renvoi l’utilisateur vers la page d’accueil

Quand faire un audit ergonomique ?

On peut considérer l’audit UX comme un bilan de santé. Elle peut être menée à n’importe quelle étape du cycle de vie de votre produit pour identifier les problèmes de performances actuels et les domaines à améliorer.
Effectuez un audit de conception holistique lorsque d’une refonte d’un ancien site Web ou une application en ligne depuis un certain temps. Il vous aidera à évaluer les flux d’utilisateurs existants, à détecter les problèmes qui empêchent les utilisateurs d’effectuer les actions souhaitées. Si vous envisagez de développer et d’implémenter de nouvelles fonctionnalités. L’audit UX vous aidera à comprendre si la nouvelle fonctionnalité est un ajout précieux à votre produit et si les utilisateurs en ont besoin. Par ailleurs, vous saurez également si votre fonctionnalité est bien perçue par les utilisateurs et s’ils rencontrent des difficultés de navigation. L’audit UX n’est pas seulement réalisé lorsque vous avez un produit numérique existant. Vous pouvez appliquer le même processus pour valider une nouvelle conception de produit avant le développement. À ce stade, vous êtes toujours flexible pour apporter des modifications qui n’entraîneront pas de pertes de temps et de budget importantes

03Mar2022

Partager cet article :

Passer au contenu principal

Choix des cookies :


Warning: Undefined array key "UsewebNanosite" in /home/clients/27c00bcde00b0ba993b1b74d84ba32c7/sites/useweb.fr/wp-content/themes/nanosite-proefficace/inc/content-builder-inc/cookie-banner-V2.php on line 72